Mairie de Montarnaud

Recherche

Entre tradition et modernité

Menu principal

Actualités

AccueilActualitésPréservation de l’eau et amélioration du cadre de vie

Préservation de l’eau et amélioration du cadre de vie

Publié le 17 octobre 2016

Plus de 600 millions de m3 d’eau sont consommés annuellement dans notre région, dont près de 300 millions pour l’alimentation en eau potable. Ce volume devrait augmenter de 20 % d’ici 10 ans...

Bien qu’abondantes à l’échelle régionale, les ressources en eau sont inégalement réparties tant du point de vue géographique que dans le temps (pluies importantes en hiver et à l’automne mais sécheresses estivales de plus en plus fréquentes)...

La qualité de nos ressources est préoccupantes avec notamment des contaminations fréquentes par les pesticides, tant sur les eaux superficielles que sur les eaux souterraines. Et à l’heure actuelle, un tiers des ressources souterraines du Languedoc-Roussillon ne peut être utilisé sans traitement pour la consommation humaine.

Sans modifier nos pratiques, l’accès à une eau de qualité et en quantité sera de plus en plus difficile et coûteux dans le futur.

En écho à ce constat, La commune de Montarnaud s’est engagée dans une démarche « 0 » pesticide, avec la mise en place d’un Plan d’Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles (PAPPH) dont le but affiché est de mettre en place des pratiques respectueuses de l’environnement sur les espaces communaux (voiries et espaces verts) en économisant l’eau et en abandonnant l’utilisation des pesticides.

L’objectif est de ne plus utiliser aucun produit chimique en 2017.

Les produits phytosanitaires.

Dans l’environnement, ces produits sont particulièrement nocifs pour les écosystèmes aquatiques, destruction des herbiers, baisse de fertilité des poissons... et sont un réel problème pour la santé publique : « 1 gramme de matière active (1 capuchon de stylo) suffit à rendre impropre à la consommation l’eau de 3 piscines Olympiques ! Soit la consommation de 200 personnes sur une année ». En ville, la majorité des traitements sont destinés à éradiquer les herbes sur le trottoir. Ces surfaces sont bien souvent imperméables et connectée au réseau pluvial. Il y a donc un risque de retrouver les produits chimiques dans l’eau.

Aidez-nous à protéger nos ressources !

La végétation sur le trottoir n’est pas un défaut ou un manque d’entretien, acceptez un peu d’herbe devant chez vous et vous participerez à la préservation de la qualité d’eau.

La réglementation

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (n° 2015-992 du 17 août 2015) a été adoptée mercredi 22 juillet 2015 et est parue au JO n°0189 du 18 août 2015. L’article 68 vise à modifier la loi "Labbé" (loi n°2014-110 du 06/02/2014 visant à mieux encadrer l’utilisation des produits phytosanitaires sur le territoire national). Ainsi, l’échéance concernant l’interdiction aux personnes publiques d’utiliser ou de faire utiliser des produits phytosanitaires (hors produits de biocontrôle, produits AB et produits à faibles risques) pour l’entretien des espaces verts, forêts et promenades accessibles ou ouverts au public est avancée du 01/01/2020 au 01/01/2017. De plus, il sera également interdit à la même date d’utiliser des produits phytosanitaires sur les voiries, sauf pour des raisons de sécurité. Pour les particuliers, la vente en libre-service sera interdite au 01/01/2017 et l’interdiction d’utilisation avancée au 01/01/2019.

dépliant PAPPH - PDF - 1.2 Mo
dépliant PAPPH

Plus d’information sur le site : http://www.villes-et-villages-sans-...

PAPPH à Montarnaud - PNG - 423.8 ko
PAPPH à Montarnaud
 Haut de page