Mairie de Montarnaud

Recherche

Entre tradition et modernité

Menu principal

Actualités

AccueilActualitésUn site de traitement des déchets biologiques à l’entrée de Montarnaud ?

Un site de traitement des déchets biologiques à l’entrée de Montarnaud ?

Publié le 19 novembre 2014

Ce projet avait été initialement accepté par la Communauté de Communes du Grand Pic Saint Loup et la commune de Vailhauquès sur la base d’une visite d’un site de traitement situé à Martigues, exploité par la même société. Cependant, l’étude ultérieure du dossier présenté à l’enquête d’utilité publique a fait apparaître les éléments suivants :

- le projet actuel utilise une méthodologie de traitement différente de celle en vigueur à Martigues. Il s’agit d’un procédé utilisant les micro-ondes sur lequel le recul en matière d’efficacité s’avère plus restreint. Par ailleurs l’entreprise concernée n’a aucune expérience sur ce procédé.
- le volume d’arrivée journalier des déchets biologiques prévu (20 tonnes) est supérieur à la capacité quotidienne de traitement (12 tonnes), ce qui indique que plus de 160 tonnes par mois de déchets biologiques vont s’accumuler. Compte-tenu du rythme élevé de développement des micro-organismes, un tel stockage constitue un véritable risque sanitaire en cas d’accident ou de pratiques malveillantes.
- les mouvements de camions chargés de transporter les déchets sont estimés à 80 par jour. Ce chiffre est difficilement compatible avec la dangerosité de l’accès à l’écoparc de Vailhauquès, situé à proximité d’un rond-point difficile pour les poids lourds, et à 300m du carrefour de Bel Air, véritable point noir de la circulation reconnu comme dangereux.

Par ailleurs, depuis le dépôt du dossier, d’autres éléments sont apparus :

- le site de Martigues, exploité par la même société, est à l’origine de pollutions olfactives particulièrement désagréables que nous ne souhaitons pas subir à l’entrée de Montarnaud.

- la société en charge du projet, actuellement en redressement judiciaire était spécialisée dans le désamiantage et n’a pas les compétences requises pour gérer avec rigueur l’inactivation de déchets biologiques potentiellement dangereux. En effet, la préfecture des Bouches du Rhône a pris deux arrêtés successifs exigeant l’arrêt du stockage des déchets face à l’incapacité de l’entreprise à les gérer de manière satisfaisante.

Que penser de la mise en place d’une nouvelle implantation par la même société avec une méthodologie sur laquelle elle n’a aucun recul ? Ce point est particulièrement important si l’on tient compte des remarques précédentes concernant une estimation de l’arrivée des déchets supérieure à la capacité de traitement.

Compte-tenu de ces éléments, le Conseil Municipal de Montarnaud, concerné en tant qu’organe délibérant d’une commune voisine de Vailhauquès, a adopté à l’unanimité une délibération portant un avis motivé défavorable sur ce projet. Il est important de constater que la Communauté de Communes du Grand Pic Saint Loup et le Conseil Municipal de Vailhauquès ont également adopté depuis une délibération défavorable à l’implantation de ce projet.

Notre commune est directement concernée par ce projet. Il est donc important que de nombreux montarnéens aillent consigner sur le registre d’enquête public déposé à la mairie de Vailhauquès leur opposition motivée à ce projet avant le 25 novembre (dossier consultable à la mairie de Montarnaud).

PNG - 111.2 ko
 Haut de page